Les cafards sont des insectes difficiles à éradiquer, car c’est le roi « du cache-cache ». En effet, ils ont l’habitude de rester dans leur coin durant la journée pour sortir la nuit et se nourrir.

La blatte germanique

La blatte germanique est l’espèce de cafard qui est la plus souvent présente dans les habitations humaines.

Ses caractéristiques

Ce petit cafard de couleur bronze à brun clair possède un corps allant de 1,2 à 1,5 cm de long. Nous pouvons le trouver dans presque tous les pays du monde. Cette bestiole dispose de deux stries parallèles foncées de la tête jusqu’à la base de ses ailes. Ces bandes foncées sont plus longues chez les femelles que chez les mâles. Même si les blattes germaniques ont des ailes, elles ne peuvent pas voler. Appelé également cancrelats, ce sont des insectes extrêmement nuisibles. Une blatte germanique femelle peut avoir jusqu’à 10 000 petits par an.

Son alimentation

Les blattes germaniques sont des insectes nuisibles omnivores. Ils peuvent manger tout ce qu’il y a dans la cuisine comme les sucres, les viandes, les féculents, les fruits et légumes, les restes de la nourriture ou encore les produits gras. Ils peuvent vivre également dans la salle de bain pour manger le savon, le dentifrice ainsi que dans les autres pièces de la maison et se nourrir des papiers, des cartons ou des linges. Les blattes germaniques peuvent même manger des cafards morts.

Comment elle se manifeste

Ces petits insectes nuisibles aiment les endroits humides. Généralement, ils sont trouvables dans les salles de bains et les cuisines. Puisqu’ ils vivent mieux en intérieur de la maison plutôt qu’en extérieur, les garages et les chambres à coucher sont aussi leur habitation. Les blattes germaniques sont des nuisibles nocturnes et lucifuges. Dès que la lumière est éteinte la nuit, elles sortent de leurs refuges pour chercher de la nourriture. Cependant, elles peuvent se déplacer pendant la journée et c’est alors un indice d’une importante prolifération.

La blatte rayée

Appelée scientifiquement « Supella Longipalpa », la blatte rayée est aussi une autre espèce de cafard vivant à l’intérieur de notre maison.

Description de l’insecte

Les blattes rayées font partie des espèces de cafards les plus petites présentes dans les zones tropicales et subtropicales. À l’âge adulte, ces bestioles mesurent entre 10 à 14 mm. Pour reconnaître ce petit nuisible, nous pouvons remarquer deux bandes jaunâtres qui entourent son abdomen dont une large dans la partie inférieure et une plus fine qui le traverse en son milieu. Les femelles portent souvent les œufs sur leur abdomen pendant une période allant jusqu’à 36 heures pour ensuite l’accrocher dans un endroit parfaitement camouflé comme les angles des cartons. Leur présence dans la maison entraîne des dérangements, mais rarement des maladies.

Son mode de vie

Ces insectes sont peu ou pas lucifuges (qui fuient spontanément la lumière  )et très actifs. Les cafards mâles peuvent s’envoler lorsqu’ils sont dérangés. Par contre, les blattes rayées femelles ne sont pas capables de voler, car leurs ailes sont plus courtes. Ces insectes vivent longtemps dans une condition humide relativement à 40 % d’air et de 80 % d’humidité. Ils se développent principalement dans une température optimale de 30°C. En dessous de 24°C, leur développement est ralenti et ils ne sont plus actifs avec une température en dessous de 21°C.

Son refuge et son alimentation

Tout comme les blattes germaniques, les blattes rayées peuvent être présentes dans les pièces de la maison comme derrière des tableaux, entre les livres, les rideaux, dans les mobiliers. Comme elles vivent mieux dans une température élevée, leurs refuges se trouvent souvent en hauteur. Ces bestioles se nourrissent d’aliments contenant de l’amidon et de colle pour papier ou pour reliure. Ils peuvent également vivre jusqu’à 2 semaines sans nourriture.

La blatte américaine

Celle-ci est une des espèces de cafard à grande taille. Ainsi, il est impossible de ne pas les voir dans la maison.

Ses caractéristiques

La blatte américaine ou « Periplaneta americana » appartient à la famille des « Blattidae ». Pour le distinguer des autres espèces de cafard, celle-ci a un corps brun caramel avec des teintes plus claires au niveau du thorax. Ses ailes très développées distinguent le mâle de la femelle. Celles des blattes américaines mâles adultes peuvent atteindre jusqu’à 40 mm de la tête à l’abdomen tandis que celles des femelles sont égales ou légèrement plus longues que leur abdomen. Que ce soit pour le mâle ou pour la femelle, leurs ailes ne leur permettent pas de voler.

Son alimentation et les risques de sa présence

Les blattes américaines sont nécrophages et omnivores. Ils mangent tout et n’importe quoi dans la maison. C’est la raison pour laquelle certains les appellent insectes de poubelle. En effet, ils se nourrissent de déchets, des restes des nourritures notamment celles avec des moisissures ainsi que des cadavres d’autres animaux, de l’amidon et du sucre. Ces bestioles peuvent également ronger les papiers et les cartons. Les blattes américaines peuvent véhiculer plusieurs bactéries, des germes et des parasites pathogènes comme Escherichia coli et différentes espèces de Pseudomonas, Klebsiella, Salmonella et de Staphylococcus et des réactions allergiques cutanées et respiratoires.

Son habitation et sa reproduction

Généralement, ces insectes nuisibles se nichent dans les cuisines, les salles de bains, les toitures, les caves et les sous-sols. Ils aiment les endroits sombres et humides. Une femelle pond de nombreuses capsules contenant environ 13 œufs après un accouplement. En 20 mois, les larves muent 13 fois avant d’atteindre la phase de maturité. La blatte américaine peut vivre jusqu’à 15 mois, un record pour les insectes.

La blatte orientale

Cette espèce de cafard a la plus mauvaise réputation, car elle se repaît des déchets humains et est source de plusieurs maladies.

Description des blattes orientales

es blattes « Blatta orientalis » font en moyenne deux centimètres de long lorsqu’il atteint l’âge adulte. Elles ont un corps en forme de tube ayant la même largeur de la tête à l’extrémité de l’abdomen. Les femelles se distinguent des mâles par leur taille plus grande. Comparées aux autres espèces, les blattes orientales ont une couleur marron foncé et peuvent parfois paraitre noires sous l’éclairage. Elles ont également des bandes et des points sur leur corps. En ce qui concerne leurs ailes, celles du mâle recouvrent environ trois quarts de son abdomen tandis que les femelles n’en possèdent pas.

Son mode de vie et alimentation

La blatte orientale est originaire d’Afrique du Nord. Peu à peu, elle a colonisé les autres pays à travers les échanges maritimes. Ces nuisibles vivent dans les endroits où règne une température entre 20°C à 30°C. Ce sont des bestioles nocturnes qui sont très actives vers la fin de la nuit et au début de l’aube. Le plus souvent, ces cafards résident en intérieur et près des restes de nourritures en décomposition. Ces insectes sont aussi présents dans les canalisations, les égouts, les plafonds de douches et de WC. Les blattes orientales sont omnivores. Elles se nourrissent des déchets, des aliments contenant de l’amidon favorisant leur reproduction.

Les risques de leur présence

La blatte orientale laisse des moisissures, des champignons et des bactéries dans tous les endroits où elles passent. La consommation d’aliments infectés peut provoquer la salmonellose accompagnée de diarrhée et d’une forte fièvre. En outre, ces bestioles sont redoutables contre les papiers, les cartons et les bois. La présence dans la maison peut ravager une bibliothèque entière.

Blattes et cafards : comment les reconnaître ?
3 (60%) 2 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here