Les cafards, les coquerelles, les cancrelats sont des nuisibles . Ils ont tendance à se multiplier progressivement et ils infestent volontiers les foyers. Trouvez dans cet article, l’essentiel à savoir sur ces insectes.

A propos des cafards noirs

Les cafards noirs ou le « Blatta orientalis » est un insecte appartenant à l’ordre des Orthoptères. Ils aiment surtout envahir les placards et les caves. D’un point de vue morphologique, les cafards noirs ont un corps légèrement aplati et de couleur brun, noir et quelques fois jaune. Selon les espèces, la taille se varie de 1 à 5 cm. Ils portent deux antennes le plus souvent longues et fines. Leur espérance de vie est de 6 mois. Les femelles pondent des œufs dans de petites poches d’oeuf appelé «  oothèque » de teinte blanchâtre. Tout au long de la période d’incubation, ces poches à cafard deviennent marron clair ou légèrement beige. La poche reste encollée sur l’abdomen de la femelle afin de nourrir les œufs . Celle-ci peut abriter près de 40 petits cafards. Les cafards femelles déposent sa poche oothèque sur un faux plafond ou dans la fente des meubles. Ces dernières peuvent produire plus de 100.000 petites bêtes tout au long de sa vie. Ce phénomène explique la prolifération excessive des blattes.

Ces nuisibles sont originaires des régions tropicales. Ils préfèrent se nicher dans des coins humides et tempérés. Ils s’introduisent dans le foyer par les petites ouvertures et les fentes. Ils se cachent principalement derrière les plinthes, dans les placards ou encore les boîtiers des interrupteurs mais également dans les appareils électroménagers comme le micro-ondes, derrière le réfrigérateur etc… Les cafards ont plutôt un mode de vie nocturne. Ils évitent la lumière de la journée et se camouflent dans des endroits sombres. Ils sortent le soir pour s’approvisionner. C’est pourquoi on constate une infestation plus importante dans les cuisines et les salles à manger. Les cafards sont des insectes omnivores. Ils souillent tous, même les papiers et les tissus. La plupart du temps, on trouve ses excréments répugnants lorsqu’ils viennent s’attaquer à nos alimentations. Ces bestioles peuvent se nourrir des cadavres de ses congénères.

Non seulement ces bêtes dégradent les meubles, les produits alimentaires et des objets, mais ils provoquent également des dommages sur l’humain. Ils provoquent des réactions allergiques à cause des agents pathogènes présents dans leurs excréments.

Comment détecter la présence des cafards ?

Les pistes à cafard sont très faciles à localiser. Les traces des déjections sont aussi un symptôme qui ne trompe pas sur le risque des infestations de ces bêtes dans nos espaces de vie. Ces excréments se présentent comme des petites déjections noires de taille variante. Ces insectes sont également très actifs dans les endroits séparant le sol et le mur. Les cafards femelles préfèrent pondre leurs poches d’oeufs dans des coins obscures. L’invasion de cafards se manifeste par l’apparition d’une odeur inhabituelle. Le risque de contamination est probablement élevé lorsqu’une odeur désagréable se manifeste.
Comment se protéger durablement des infestions des cafards?

Les cafards sont des insectes insupportables. Le développement des colonies des blattes et des cafards est le plus souvent dû par l’insalubrité. Ainsi, pour éliminer d’une manière durable les cafards, une propreté impeccable s’impose. Ils préfèrent s’introduire dans la cuisine car Ils sont facilement attirés par l’eau, le reste d’aliments et surtout les déchets alimentaires. Ainsi, il est préférable de ne pas laisser des miettes de pain sur les étagères ou dans le garde à manger. Les aliments qui se moisissent vite doivent être conservés dans le réfrigérateur. Les carrelages, la baignoire, sous l’évier constitue des zones stratégiques de camouflage des cafards. Les astuces naturelles pour dénicher les coquerelles dans ces endroits sont variées. Il est le plus souvent recommandé d’opter pour des produits élaborés à base des organiques de synthèse ou végétaux. Nous pouvons en procurer auprès des magasins spécialisés dans la vente des produits élaborés à base des répulsifs naturels.

La mise en place des pièges à cafards est aussi une option très efficace pour les supprimer. Ce sont plutôt des pièges adhésifs à disposer sur leurs passages. Vous pouvons acquérir ce produit auprès des droguistes spécialisés. Les concombres sont aussi des insectifuges naturels qui font fuir les cancrelats. Les bicarbonates de soudes sont des armes à privilégier pour lutter contre l’invasion de ces nuisibles indésirables. Ceci déshydratent leurs organismes et vont anticiper leurs morts. Le bicarbonate de soude à l’avantage d’être un bon remède pour empêcher l’accroissement des cafards, mais il est également peu coûteux.
Toutes les pièces de la maison doivent être propres et ne doivent pas favoriser la ponte des cafards. Le traitement le plus efficace c’est le nettoyage-vapeur. Pour cela, il faut remplir le nettoyeur-vapeur avec du vinaigre blanc et de l’eau. L’intérieur des placards, le sol, les murs, la plinthe et la pièce de cuisine doit être pulvérisé.

Eliminer les cafards noirs : l’intérêt de l’expertise professionnelle

L’éradication définitive des cafards peut être une tâche fastidieuse, vu qu’ils se multiplient rapidement, d’où l’intérêt de solliciter l’intervention d’une entreprise spécialisée dans la désinsectisation des cafards.

Recourir aux services d’une société professionnelle dans la lutte contre ces bêtes nuisibles est aussi intéressant. Il aborde des principes d’approche spécifiques pour les éradiquer d’une manière durable et pérenne. Les spécialistes recourent également à l’utilisation des dispositifs d’extermination de qualité professionnelle pour prévenir les risques de réinfestation. Les experts adoptent les moyens conventionnels efficaces, tout en adoptant des techniques innovantes, sans faire appel à des produits chimiques qui sont toxiques. Les techniciens anti-nuisibles sont en mesure de nous proposer des approches stratégiques pour éliminer les colonies des coquerelles. Riche de leurs compétences et de leur professionnalisme, les professionnels dans la lutte contre l’invasion des cancrelats peuvent anéantir les poches d’oeufs, les principaux responsables de la multiplication des cafards. Plusieurs méthodes sont adoptées en fonction du degré d’invasion.

Les interventions se distinguent en deux, à savoir, l’intervention ponctuelle et périodique. La périodicité de traitement est surtout réservée pour les immeubles professionnels colonisés par des cafards. La régularité de la descente en local est régit par un contrat. Il effectue un diagnostic personnalisé afin d’adopter les mesures préventives les plus appropriées aux endroits infestés. Doté des matériels de haute qualité, ces experts peuvent entretenir les lieux d’accès difficile.

Les prix des interventions à domicile dépendent des produits utilisés. Ainsi, le coût de prestation pour désinsectiseur électrique coûtera plus cher que l’utilisation des sprays, aérosols, par fumigation ou encore des pièges jetables. Le tarif d’intervention dépend d’un projet de désinfestation à un autre.

Cafards noirs : tout ce que vous devez savoir sur eux
5 (100%) 1 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here