Avoir des bio-agresseurs à la maison n’est pas agréable. Puces, punaises de lit, cafards, fourmis sont les principaux nuisibles qui se multiplient rapidement dans nos habitations. Contrairement aux punaises de lit et aux puces, les cafards ne s’attaquent pas directement à l’homme. Toutefois, leur présence n’en reste pas pour autant désagréable, voire gênante. Le cafard est difficile à combattre une fois que l’infestation a commencé.

D’où viennent les cafards

Les blattes ou les cafards ne viennent pas par magie dans notre habitation. Comme lors d’une infestation de punaise de lit, il y a toujours une source qui déclenche l’invasion. Dans le cas des cafards, il existe plusieurs facteurs pointés du doigt.

La première raison est les voyages. Après un petit séjour chez un oncle ou un cousin ayant des nuisibles chez eux, il est possible que vous rameniez chez vous une ou plusieurs blattes. L’insecte peut s’infiltrer facilement dans le bagage d’une manière inaperçue durant le séjour. Il n’est pas rare que les nuisibles profitent des déplacements des hommes pour trouver un nouvel abri pour se proliférer. Une fois introduite dans la maison, le cafard sort de la valise pour regagner un coin sombre.

Si vous n’avez pas voyagé récemment et que le nuisible fait son apparition, il s’agit peut-être d’un appareil électroménager acquis récemment. Le cafard aime se faufiler entre les circuits intégrés même si l’outil est sous tension. Le principe de la contamination est identique qu’avec le voyage, mais au lieu de s’introduire dans vos bagages,cartons, il est déjà présent dans le réfrigérateur ou le poste téléviseur d’occasion que vous venez d’acquérir. Si l’équipement ne contient aucune espèce vivante, les oothèques peuvent donner naissance jusqu’à 35 nymphes après éclosion. Par prudence, mieux vaut privilégier l’achat de matériel neuf.

Pour les fans de shopping, certains articles sont aussi de source de propagation de l’insecte. Avant d’arriver chez vous, le produit sera stocké dans un entrepôt ou un placard sombre. Bien sûr, l’absence de lumière est un environnement favorable à la croissance de la bestiole. Un carton ou un paquet expédié sous forme de colis peut contenir quelques intrus adultes ou des nymphes.

L’insalubrité figure également dans les facteurs pouvant faire venir le cafard. Bien évidemment, la bestiole peut évoluer dans une habitation propre et bien rangée. Mais la présence de détritus d’aliment favorise sa prolifération et sa reproduction. Il est difficile de ne pas être contaminé lorsque le voisin du dessus ou d’à côté abrite quelques spécimens. À cela s’ajoute l’humidité qui procure un environnement idéal pour le cafard.

Pourquoi j’ai des cafards dans la maison ?

La plupart des réponses à cette question sont déjà présentes dans la première partie de notre article. Les cafards de votre maison proviennent de votre bagage, de votre appareil récemment acquis ou de votre voisin de palier. Cependant, ils peuvent aussi se déplacer eux-mêmes et entrer chez vous à partir d’une petite fissure. La morphologie de l’insecte lui permet de se faufiler entre les fissures. L’insecte peut également entrer par la grande porte ou par les fenêtres de votre foyer. Ils sont particulièrement actifs durant la nuit et ils recherchent en permanence de la nourriture. Un petit interstice au niveau des portes peut l’aider à entrer dans votre habitation durant la nuit.

L’insecte a la possibilité de partir rapidement après avoir visité les lieux. Toutefois, il existe quelques motifs qui le poussent à rester et à fonder une colonie dans votre demeure. Si vous avez des cafards dans votre maison, c’est parce que votre demeure est humide. Le nuisible a besoin d’eau pour survivre en plus de la chaleur et de l’abri. Les cafards ne colonisent pas par hasard la cuisine puisqu’ils trouvent de l’eau sur le levier ou dans la tuyauterie durant la nuit. Si vous voulez que les intrus disparaissent de votre demeure, il est donc primordial de supprimer toute source d’humidité susceptible d’attirer les bestioles.
La présence de cafard chez vous peut aussi s’expliquer par une infestation dans le voisinage. Vous pouvez garder votre appartement tout propre durant toute l’année, mais il est impossible d’éradiquer le fléau si l’immeuble tout entier est contaminé. La présence de nuisible dans les appartements est un calvaire pour les propriétaires et les locataires. À moins qu’il y ait une éradication globale dans le bâtiment, l’unique option pour se sortir de ce calvaire changer d’immeuble. La solution semble être radicale, mais il est difficile, voire impossible de contrôler en permanence l’hygiène domestique des habitants de son voisinage immédiat.

Les gestes à adopter pour prévenir les cafards

Si vous faites partie des chanceux qui n’ont pas encore de nuisible chez vous, vous pouvez continuer à vivre paisiblement à l’abri des cafards en adoptant quelques gestes. Mieux vaut prévenir que guérir donc n’attendez pas qu’une bestiole pointe son nez pour agir. Pour supprimer les sources de nourriture de l’insecte, on conseille de bien fermer les boites contenant les denrées alimentaires, de nettoyer convenablement la cuisine, de ne pas laisser traîner les vaisselles sales, de ne pas laisser les aliments comme fruits et pain à l’air libre durant la nuit et de passer l’aspirateur pour supprimer les miettes. Il faut également supprimer toutes les sources d’humidités et de condensations susceptibles d’attirer les bestioles. Il faut bien assécher votre évier après chaque usage et vous devez contacter rapidement un plombier quand la tuyauterie à un problème.

Pour ne pas laisser un moyen d’entrer dans votre demeure, il convient de combler toutes les fissures et les interstices. Cette précaution est surtout à prendre durant l’hiver puisque les cafards cherchent un refuge plus accueillant lorsqu’il fait froid. La probabilité qu’il entre dans votre demeure est par conséquent très grande en période hivernale. Pour éliminer la chaleur et pour économiser en facteur d’électricité, veuillez éteindre votre système de chauffage lors de votre absence. Vous pouvez également garder le thermostat à 20 °C au maximum. L’aération de la pièce est aussi indispensable afin de procurer un environnement défavorable à la prolifération. Il est recommandé d’adopter le même geste à titre préventif si votre voisin fait appel à un exterminateur pour éliminer les cafards de chez lui. En effet, les chances que certains spécimens migrent chez vous sont de 99 % à cause des produits chimiques. Il n’est pas requis d’attendre que l’infestation débute pour demander de l’aide à des professionnels (réagir vite et fort).

Pour les grands voyageurs, il est recommandé de bien vérifier ses affaires après chaque séjour pour éliminer tout risque de contamination. En cas de doute, mieux vaut mettre en quarantaine la valise, les tenues vestimentaires et les chaussures pour un traitement chimique ou thermique. Il est recommandé aussi de ne pas acheter des équipements d’occasion. Bien sûr, il peut s’agir d’un bon plan pour votre porte-monnaie, mais votre demeure risque de payer les frais après un certain temps. Il faut également réduire les achats sur les sites e-commerces pour éviter de faire venir chez soi des cafards adultes ou des œufs. En respectant minutieusement ces quelques précautions, il sera difficile pour les cafards de s’inviter dans votre domicile. À l’inverse, si l’infestation a déjà commencé, vous devriez engager une lutte sans merci contre l’insecte durant plusieurs mois avant d’en venir à bout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here